Comment voyager quand vous êtes Cœliaque

Vous pouvez vous rendre sur le site réalisé par un couple d'Ecossais Roge et Lyndsay :   http://celiactravel.com .

  • Sur la page de garde à l'onglé "Free Gluten Restaurant Cards"vous descendez sur cette sélection et vous trouverez une liste de Pays.
  • Cliquez sur le nom du pays où vous souhaitez vous rendre.
  • Vous arrivez sur une nouvelle page afin d'éditer la traduction locale qui se trouve au format *.pdf.

Pour celui qui maitrise parfaitement l'Anglais ce site est très instructif.

Vous pouvez aussi sur le site "Gluten Free Roads" de la société Schär trouver des informations.
la partie écrite en Français vous explique comment voyager en tant que Cœliaque avec une vingtaine de traductions qui expliquent simplement votre problème afin de vous permettre de réaliser vos achats ou manger au restaurant.

Vous pouvez vous rendre sur le site Gluten Free Roads :  

Voici une chronique du Pr COSTA qui parle de Indice Clycémique et qui met en évidence une relation indirecte voir directe entre les problèmes du diabète et la maladie de Cœliaque pour ceux qui ont la double sanction. accés à l'article paru dans le Sud-Ouest


Cliquez sur le texte pour d'autres documents

Informations sur :


En Espagne :

Il n'y a aucun problème, vous trouvez des produits "sin gluten" même dans des magasins du type "lidl".
En plus les produits sont beaucoup moins chers qu'en France.


Au Portugal :


Il n'y a aucun problème, vous trouvez des produits "sem gluten" à peu près partout.
Par contre, les produits sont aussi coûteux qu'en France avec un ticket modérateur.
Avant de partir, il faut demander une autorisation et les documents nécessaires à la prise en charge du ticket modérateur, à votre Sécurité Sociale.


En Grèce :


Vous ne trouvez pas de produit sans gluten dans les magasins normaux.
Par contre, avec les documents fournis par les deux sites nommés ci-dessus, vous ne rencontrerez aucun problème sauf que vous ne comprenez rien à ce qui est écrit (changement d'alphabet).
Grâce à ces traductions, j'ai pu à Athènes manger pour la première fois de ma vie un fondant au chocolat sans gluten dans un restaurant.
Sur mes quinze jours de séjour, même dans les fins fonds du Péloponnèse, je n'ai eu aucun problème grâce à ces traductions..
Quel plaisir de voyager dans ces conditions même s'il y a de petites contraintes.
Merci à nos Ecossais

Expériences et vécu :

 

Concernant les établissements médicaux ou paramédicaux qui sont capables de prendre en charge la maladie de cœliaque et le diabète, ils ne sont pas légions.

On trouve le service du Professeur CATARGI à l'hôpital Saint André de Bordeaux qui fait des efforts pour mettre en place une insulinothérapie tenant compte du sans gluten, malgré les difficultés.

Au sujet des établissements paramédicaux en France depuis plus de 15 ans le seul qui a été capable de me recevoir en respectant ma différence fut l'établissement Léon Dieudonné à  « Cambo »  au pays basque. Tous les autres frisaient l'incompétence et ne faisaient aucun effort sous prétexte que nous ne  sommes pas nombreux donc pas intéressants financièrement.


Documents à présenter pour manger
 

Le gluten

Le mot gluten en latin d'origine signifiait "colle" (et a donné naissance au mot Français "glu" faisant référence aux propriétés d'adhésion de ce composant tout comme le terme "agglutination" fait également allusion à ses propriétés d'agrégation. Le gluten résulte de l'association après hydratation et un minimum de pétrissage de deux types de protéines: les Prolamines (partie majoritaire) et une partie métabolique constituée de Globuline et d'Albumine.

Certaines protéines de céréales (prolamine) sont reconnues comme toxiques dans la maladie cœliaque :

  • dans le blé, on distingue deux types de prolamines : les gliadines et les gluténines ;
  • concernant le seigle, les prolamines sont nommées "sécalines";
  • dans l'orge, les prolamines sont appelées "hordénines".

Trois peptides du gluten se révélent plus particulièrement agressifs, ce qui devrait permettre de réaliser des immunothérapies basées sur la désensibilisation progressive des patients à ces trois fragments de gluten.



COPYRIGHT  ©  2015 JPG Diabète et Cœliaque